Le chant des origines (1 CD + 1 DVD)
Ensemble Venance Fortunat - Anne-Marie Deschamps

Le chant des origines


 ACHETER    


Le chant des origines

1 Ibo michi 2’46
2 Alleluia letatus sum 1’44
3 Alleluia stantes erant 1’45
4 In splendoribus 2’22
5 Jubilate Deo universa terra 8’27
6 Confïtemini Domino 5’03
7 Inmutemur habitu in cinere 1’35
8 Inmutemur habitu in cinere 1’29
9 Dum fabricator mundi 3’34
10 O admirabile precium 1’21
11 Super omnia ligna cedrorum 1’22
12 Inventor rutili 4’20 
13 Alleluia surrexit Christus 1’21
14 Alleluia surrexit Christus 1’24
15 Alleluia resurrexit Christus 1’44
16 Cibavit eos 1’08
17 Cibavit eos 1’07
18 Exaltent eum 3’50
19 Alleluia misso Herodes 3’17
20 Salve sancta parens 2’56
21 Felix namque es sacra 6’03
22 Beata viscera 1’17
23 Alleluia virga Jesse floruit 1’57
 

Axiane

Nichée au milieu des montagnes du Canton du Jura en Suisse, l'Abbaye de Bellelay fut une des premières implantations de l'ordre des Prémontrés, fondé par Saint Norbert au 12e siècle. Centre religieux au rayonnement important, l'abbaye conserva jusqu'à la Révolution un manuscrit, dit "Graduel de Bellelay", dont la présence est attestée depuis environ 1160. Donné en 1842 à la Bibliothèque cantonale jurassienne de Porrentruy, le manuscrit Ms18 est redécouvert en mars 1998 par le Docteur Robert Christe, et mis en valeur par la musicologue Anne-Marie Deschamps. Cet enregistrement est le fruit de leurs recherches.

Ce manuscrit est un graduel. Il présente une année de chants liturgiques pour ce qui concerne les pièces du propre de la messe. L'écriture de ce plain-chant du 12e siècle est celle des neumes sur une portée de quatre lignes (donc antérieure à la notation dite "carrée"). Les caractéristiques musicales du Graduel de Bellelay se signalent très souvent par une grande vocalité du chant, laissant supposer que les chantres de l'Abbaye ont favorisé un développement vocal virtuose. On peut remarquer, par exemple, la prolifération des répercussions, soit un même son répété sur une même syllabe.
Les pièces choisies pour cet enregistrement se succèdent dans l'ordre du manuscrit. Elles représentent le chant du soliste, chant ornementé, raffiné que les grands chantres virtuoses prenaient manifestement plaisir à magnifier.
Pour quelques pièces, outre la version de Bellelay, des versions d'autres manuscrits sont chantées, intéressantes par leurs variantes.
Pour découvrir ces transcriptions, lire les traductions du latin ainsi que les commentaires musicologiques, et pour voir en haute définition chaque page du manuscrit, vous pouvez consulter le site de l’Atelier d’AXIANE qui a porté ce travail : www.axiane.ch